A Marseille le 15.05.24

Lecture de "Fragments d'une architecture euphorique"

En savoir plus

Va jouer dehors ! est une association fondée en 2019 par Matthieu Poitevin à la suite de l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne fin 2018, tragédie qui marque l’urgence de repenser la ville de Marseille – et la ville en général face à l’état actuel d’urgence climatique, sociale et démographique mondiale.

La raison d’être et le rôle de Va jouer dehors ! est de mettre des énergies en commun pour proposer des projets concrets, qui nous ressemblent et qui nous rassemblent, et pour permettre à la ville de se réparer et de se projeter dans un futur possible, apaisé et plus doux peut-être.

L’association est à la fois une structure porteuse d’événements et un média d’idées. Ainsi sont créés des espaces de rencontre et de réflexion collective entre les acteurs concernés par le territoire urbain : architectes, urbanistes, élus, promoteurs, collectifs, écrivains, cuisiniers, artistes, philosophes, journalistes, citoyens… Notre but est de bâtir une nouvelle urbanité, plus juste, plus participative et plus joyeuse.

Va jouer dehors ! souhaite également inscrire Marseille comme le lieu phare, le carrefour où se pense, s’invente et se fabrique la ville de demain. 

Événements


15
Mai
Lecture et signature de « Fragments d’une architecture euphorique »
En partenariat avec la Friche Belle de Mai, Matthieu Poitevin donnera une lecture de son livre "Fragments d'une architecture euphorique". Venez découvrir l'ouvrage à la librairie située dans la Salle des Machines.                                                                                                               
18h30-19h30
Librairie de la Friche Belle de Mai - 41 Rue Jobin, 13003 Marseille 
15Mai
18h30-19h30
Lecture et signature de « Fragments d’une architecture euphorique »
En partenariat avec la Friche Belle de Mai, Matthieu Poitevin donnera une lecture de son livre "Fragments d'une architecture euphorique". Venez découvrir l'ouvrage à la librairie située dans la Salle des Machines.
Librairie de la Friche Belle de Mai - 41 Rue Jobin, 13003 Marseille 

16-19
OCT. 2024
Festival de la Ville 2024
Chaque édition du Festival de la Ville est placée sous l’égide d’une thématique en écho aux enjeux anthropocènes du temps présent : Ville Sauvage en 2022, Extrem’City en 2023... Va jouer dehors ! œuvre pour que les acteurs de la ville et le grand public se rencontrent, se parlent, échangent, rêvent, imaginent et échafaudent ensemble, au sens propre comme au sens figuré, un avenir possible des villes. L’édition 2024 du Festival de la Ville met en exergue la thématique de la Déconstruction, en invitant artistes, élu-e-s, chorégraphes, architectes, urbanistes, auteur-es... à raconter la ville d’une autre manière. Le Désir et le Désordre seront aussi convoqués !                                                                                                               
Ancien site de l’ENSA Marseille, 184 avenue de Luminy, 13009 Marseille
16-19OCT. 2024
Festival de la Ville 2024
Chaque édition du Festival de la Ville est placée sous l’égide d’une thématique en écho aux enjeux anthropocènes du temps présent : Ville Sauvage en 2022, Extrem’City en 2023... Va jouer dehors ! œuvre pour que les acteurs de la ville et le grand public se rencontrent, se parlent, échangent, rêvent, imaginent et échafaudent ensemble, au sens propre comme au sens figuré, un avenir possible des villes. L’édition 2024 du Festival de la Ville met en exergue la thématique de la Déconstruction, en invitant artistes, élu-e-s, chorégraphes, architectes, urbanistes, auteur-es... à raconter la ville d’une autre manière. Le Désir et le Désordre seront aussi convoqués !
Ancien site de l’ENSA Marseille, 184 avenue de Luminy, 13009 Marseille

Nos productions

Tridem 1 : L’architecture c’est du temps et des histoires

+

En attendant Vicky… La fabrique de la Ville

+
Voir toutes les productions

Le coin presse

22/12/2023
« Retour de Festival »
« Retour de Festival »
21/10/2023
« Le Marseille de demain ne peut pas appartenir aux promoteurs »
« Le Marseille de demain ne peut pas appartenir aux promoteurs »
Voir tous les articles

Retrouvez nous sur Instagram